30/08/2003

Pourquoi devenir végétarien ? a) Le végétarisme, c

Pourquoi devenir végétarien ?

 

a) Le végétarisme, c’est bon pour les animaux !

Les animaux sont des êtres vivants qui ont une dignité intrinsèque. L’homme n’a aucun droit sur eux sauf celui qu’il s’est arrogé par esprit de domination.

Quand on est non-violent on ne peut pas rester insensible au martyre animal.
De même que l'on ne peut pas couper sa sensibilité en deux : il y aurait des animaux destinés aux abattoirs et puis d'autres que l'on respecterait parce que jugés aimables ou non consommables !

b) Le végétarisme, le corps humain s'en accomode parfaitement

Croire, à cause de l'étymologie du mot, que la viande est "nécessaire à la vie" relève de la superstition. Ce sont les protéines qui sont des éléments nécessaires à la vie, pas la chair des animaux. Hélas, beaucoup trop de médecins ou de nutritionnistes laissent entendre que seules les protéines d'orgines animales peuvent entretenir correctement le corps humain. Certains affirment même que la chair animale est absolument nécessaire à la bonne croissance des enfants, ce qui est faux, les nombreux enfants végétariens depuis leur naissance, et en parfaite santé, le prouvent. Il suffit de manger de tout de manière équilibrée, en faisant un peu attention quand on n'a pas l'habitude, pour ne pas avoir de carences.
Le corps humain est capable d'absorber les viandes, nous ne sommes pas herbivores, mais on peut aussi s'en passer sans aucun problème. C'est l'avantage d'être omnivore.
De plus, l'excès de viandes semblent accentuer les problèmes de cancers, les maladies infectieuses et cardio-vasculaires.

c) Le végétarisme, c’est bon pour le Nature et le Tiers-Monde

  • L’élevage est la troisième source de pollution mondiale, après les industries et les voitures.
  • Il y a destruction massive des poissons à cause de la sur-pêche.
  • Certains pays du Tiers-Monde détruisent leurs forêts pour l’élevage destiné à l’exportation.

L’élevage est une absurdité sur le plan de la rentabilité en protéines : il faut produire une grosse quantité de protéines végétales (qui pourraient être consommées directement) pour produire une faible quantité de protéines animales.

Choisir le végétarisme, c'est choisir la vie...


17:34 Écrit par Romain | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

en repassant je vois un texte intéressant
Malheureusement caractères trop petits pour moi
et impossibilité d'agrandir
Dommage pour moi.

bonne fin de week end

Écrit par : francine | 30/08/2003

Mon avis "L’élevage est la troisième source de pollution mondiale, après les industries et les voitures." C'est vrai, mais ce n'est pas parce que l'homme fait de l'élevage que les animaux poulluent. Un cochon sauvage pollue tout autant qu'un cochon en élevage (je vous épargnerez les précisions quant à la nature de cette pollution...). Si les élevages prennent subitement fin, cette pollution sera classée dans la pollution dûe à la nature (pollution naturelle et inévitable).

"Certains pays du Tiers-Monde détruisent leurs forêts pour l’élevage destiné à l’exportation" Tout à fait d'accord c'est une grosse connerie.

Par contre pour ce qui est de la grande question (façon de parler) : "la viande est-elle indispensable à la vie ?"... On ne doit pas avoir les mêmes sources. Selon mon prof de bio (comme ça on vient pas dire que j'invente n'importe quoi) les protéines animales sont différentes des végétales et l'organisme a besoin de ces deux sortes de protéines pour fonctionner normalement. Mais, bon si tu as d'autres sources...

"L’élevage est une absurdité sur le plan de la rentabilité en protéines : il faut produire une grosse quantité de protéines végétales (qui pourraient être consommées directement) pour produire une faible quantité de protéines animales." Heu c'est la partie qui me chagrinne le plus. Si on arrête les élevages, les animaux devront toujours trouver de la nourriture et, comme l'homme a accru leur nombre pour sa consommation, ils ne sauront la trouver dans la nature, donc l'homme devra toujours produire une grande quantité de protéines végétales sinon les animaux mourront de faim, ce qui est je pense plus dégradant pour l'animal que d'être tué à l'abattoir...

Mes commentaires sont plus longs que mes post sur mon blog...

Écrit par : Fettgans | 31/08/2003

Aucun droit... Bof, si le lion n'a aucun droit sur la gazelle, pourtant...
mais je suis daccord pour lelevage intensif, l'animal est stressé et malade ce qui diminue considerablement la qualité de la viande... il faudrait revenir au temps des fermes de village les animaux y etaient bien traités... et aussi au temps de la chasse... mais pour cela il faudrait que les animaux soient plus forts que les hommes ce que les hommes ne sontplus en mesure de restituer : liberté, force car ça nuirait a la facilité davoir de la nourriture... L'homme, partisan du moindre effort : Cancer de la planete

Écrit par : Fenrir | 31/08/2003

fettgans et fenrir, vous avez encore oublié vos cerveaux. fenrir:
-confondre le rapport homme/animal et lion/gazelle c'est pas très malin.
-elevage intensif: les élevages sont pitoyablement liés à l'aberration carnivore combinée à la demande de la masse. tiens tiens, en ferais-tu partie ?
-chasse: c'est bon, tu rêves, t'es encore jeune, on perd pas de temps avec ca. Tu es bien content de pas devoir chasser la viande de tes barbecues.

fettgans:
-élevage-pollution: tu choisis la mauvaise cible: c'est le nombre immense d'animaux qui entraîne la pollution massive. Aussi: les animaux d'élevage ne se reproduisent plus naturellement. c'est l'homme qui les insémine, etc. donc il lui suffit d'arrêter cela pour diminuer cette pollution. mais la masse des carnivores comme toi en redemande, de la viande de mauvaise qualité pas chère pour sa bolo.
-destruction des forêts: ce n'est pas du tout une connerie. c'est une des causes majeures de la déforestation dans les pays maintenus en laisse par leurs dettes sournoises et les chantages qui viennent avec.
-viande indispensable? Non, renseigne-toi mieux. De nombreuses cultures se passent totalement de viande depuis des siècles.
-rentabilité des protéines: pour moi la raison de mon végétarianisme. ton argumentation ignore une fois de plus que l'homme est responsable de la reproduction dans les élevages, et peut interrompre ce cycle.

En gros: pas un seul argument convaincant.

Écrit par : saez | 02/09/2003

pour romain tout d'abord, bravo pour ton blog... les recettes, on n'en a jamais assez...

ensuite, une petite explication pour les raisons de mon végétarianisme:
c'est une combinaison de l'argumentation de la rentabilité protéinique, et de la dignité des animaux.

Il m'arrive très rarement de manger de la viande. Cela se limite à des occasions où elle a été préparée et elle peut être consommée à sa juste valeur: un aliment dense en protéines, qui a nécessité une énergie immense pour être produit, et qui a nécessité la mort d'un animal après une vie probablement misérable.
Je tente alors d'en profiter un maximum, la considérant comme extrêmement précieuse.

Une des autres circonstances dans laquelle je mange de la viande, c'est si je vois que de la viande sera jetée si je ne la mange pas. Je supporte difficilement le gaspillage de quelque chose qui vaut tant.

cya!

Écrit par : saez | 02/09/2003

... on sais que t'es pas un fan de la viande...
partout si c'est malin... si tu consideres qu'un homme est un animal comme les autres (je vois pas ce qui fait de nous des etres differents des animaux) ben c'est comparable... ah ui mais toi humain rime avec droit de vie moi humain rime avec droit d'etre exterminé sans moderation :) notement pour sa surpopulation et la pollution de lunivers par sa seule presence...

j'ai jamais dis que j'etais d'accord avec l'elevage intensif (en fait c'est le contraire) (relis tu comprendras p-e que j'etais d'accord AVEC lui (romain) a ce sujet) tjrs le meme probleme avec toi, tu lis a moitié et tui comprends ce qui t'arranges :)

Pour l'elevage jai dit : (je copie colle pour ceux qui parlent avant de lire)

"mais je suis daccord pour lelevage intensif, l'animal est stressé et malade ce qui diminue considerablement la qualité de la viande... il faudrait revenir au temps des fermes de village les animaux y etaient bien traité" y a pas foto , je suis vraiment un defenseur des elevages industriels ! Mdrrrr

je commence en avoir marre de toi, et de tes neurones semi-actifs (au point tel que tu ne comprends rien a rien ; comme je lai di on voit le monde comme on veut bien le voire : TU ES LE SPECIMEN d'ETUDE A CE SUJET !)

Et arretes de brosser romain dans le sens du poil pour essayer de l'avoir contre nous... on te voit venir avec ton manque de soutien sur ton blog illegal tu cherche desesperement a cracher ta haine partout...

Disparais ! Pourriture !

KISAMA WA SHINOBI DE WA NAI !
Ore wa omae no rengoku da

Écrit par : Fenrir | 02/09/2003

non je ne suis pas impolis ... exaspéré par son obstination (et par son coté demeuré) oui oui je ne consideres pas ca comme une insulte etant donné que tu nous prouves que tu ne sais pas lire et comprendre correctement, ce que pourtant tout un chacun est capable de faire...

Si il y en a un par ici qui essaye de controler les autres pour son propre but (hypocrisie) c'est bien toi...

Ni honneur, ni courage, tu n'es pas une homme, mais une parrure du banc !

parfois je me demandes meme si tu ne fais pas expres d'etre con (dans tes post peu reflechis) pour susciter une quelquonque reaction de notre part... mais je me dis que si c'etait le cas tu posterais tt les jours...

Sô desu nee ? Useru yo ! Zettai ni useru, Zaezô !

Écrit par : Fenrir | 02/09/2003

Romain Pour Romain : Mr Saez est... bah juges par toi meme
http://jeunes-et-cons.skynetblogs.be

une seule chose a dire : Tu a mon mepris le plus profond, et aussi ma pitié (meme si ten veux pas) on a jamais vu qqn d'aussi... d'aussi
hum je dis rien...

Écrit par : Fenrir | 02/09/2003

pour pas que saez ne comprenne encore rien...

une seule chose a dire : Tu a mon mepris le plus profond, et aussi ma pitié (meme si ten veux pas) on a jamais vu qqn d'aussi... d'aussi
hum je dis rien...

=> CECI T'ETAIS DESTINé SAEZ

Écrit par : Fenrir | 02/09/2003

Au multi-visage nommé aujourd'hui "saez" "élevage-pollution: tu choisis la mauvaise cible: c'est le nombre immense d'animaux qui entraîne la pollution massive. Aussi: les animaux d'élevage ne se reproduisent plus naturellement. c'est l'homme qui les insémine, etc. donc il lui suffit d'arrêter cela pour diminuer cette pollution." >> Oui, mais ce n'est pas parce qu'on arrête de les élever que leur nombre va subitement diminuer. Ils resteront toujours aussi nombreux du fait de leur propre reproduction (et mourront de fin voir plus bas).
"-destruction des forêts: ce n'est pas du tout une connerie. c'est une des causes majeures de la déforestation dans les pays maintenus en laisse par leurs dettes sournoises et les chantages qui viennent avec. " >> ça se passe de commentaire sur ton manque total decompréhension, lorsque je dis que "c'est une grosse connerie", je parle de la déforestation et non le fait que l'on s'en plaigne. Le "tout a fait d'accord" aurait du t'aider à le comprendre, saez.
"-rentabilité des protéines: pour moi la raison de mon végétarianisme. ton argumentation ignore une fois de plus que l'homme est responsable de la reproduction dans les élevages, et peut interrompre ce cycle. " >> retour au premier point, interrompre le cycle signifie laisser des milliers d'animaux crever de faim. Car lorsque l'on arrête un cycle, ce qui a été produit par celui-ci ne disparaît pas avec comme par enchantement.
Arrêter l'élevage, c'est se rendre responsable de millier de morts animales.

Écrit par : Fettgans | 02/09/2003

Romain Je suis désolé que ton blog aie été choisi par cet individu pour essayer de nous ennuyer. J'espère qu'il aura la décence de cesser de polluer les blogs des autres (s'il veut me parler sans insulte, qu'il vienne sur le mien). Comprend bien que ce n'est pas son végétarisme que je lui repproche c'est le fait qu'il nous suive à la trace dans l'unique but de nous confondre avec ses propres idées.
a+

Écrit par : Fettgans | 02/09/2003

OK, me voilà. fenrir:
-"animal-homme, droit humain.. etc" : peux-tu être plus détaillé ? je crois que tu balances quatre âneries successives mais j'ignore si elles s'annulent entre elles.
-"non aux élevages intensifs": ton argumentation repose juste sur la qualité de la viande, c'est très profond. Et il idéalise une situation impossible: fournir autant de viande que maintenant en l'élevant à l'ancienne. tu n'as pas encore cerné le problème.
-"droit d'extermination": EXCUSE MOI mais tu brandis l'extermination des animaux (qui est une idée insensée, juste une de tes constructions théoriques pour tenter de démonter les positions végétariennes) comme obstacle, alors que tu oublies que de toute façon, ces mêmes animaux sont exterminés chaque année sans résoudre aucun autre problème que celui de nourrir les carnivores et leurs animaux de compagnie !
-tu ne m'aimes pas, on a compris...

fetgans :
-"Ils resteront toujours aussi nombreux du fait de leur propre reproduction (et mourront de fin voir plus bas). " ok, parlons de reproduction des animaux d'élevage. regarde la vidéo ci-jointe. Tu ne connais vraiment rien à rien.
-"destruction des forêts=grosse connerie": on est au moins d'accord sur ce point, mais pas sur celui que tes constructions de phrases sont pertinentes. c'est pas la première fois que ça arrive. Puis si tu considères que c'est une connerie et que tu continues à consommer autant de viande, qu'en est-il de la cohérence entre tes actes et tes pensées ?
-"Arrêter l'élevage, c'est se rendre responsable de millier de morts animales. " Rhooo mais t'es VRAIMENT OBTUS !!! L'élevage est PAR NATURE la responsabilité du cycle Naissance-Mort !!!! Qu'on arrête donc de les faire naître !!! Il y aura assez de carnivores comme vous en plein sevrage que pour consommer les animaux qui restent !!!

fenrir et fettgans, vous avez ENVIE de viande, fort probablement pas BESOIN. Votre raison travaille au service de vos ENVIES et ce n'est pas bon si ça nuit à autre que vous !
Quand vous aurez épuisé vos argumentations, vous pourrez encore vous rabattre sur une question de GOUT... preuve de l'absence de raison dans vos choix.

Écrit par : -SAEZ- | 02/09/2003

saez, Ce n'est pas en t'énervant que tes propos prennent plus de poids.
Tu répètes la même chose (avec plus d'insultes) sans répondre à mon argumentation. Le plus obtu d'entre nous, c'est... le bon sens jugera :)

"L'élevage est PAR NATURE la responsabilité du cycle Naissance-Mort !!!! Qu'on arrête donc de les faire naître !!! " pour ta culture générale, les animaux une fois libérés de leur élevage se reproduiront assez bien tout seuls et ne se feront pas prié pour garder leur nombre intact. Ce qui est PAR NATURE responsable du cycle Naissance-Mort (!!!!) se sera la NATURE justement, et je ne pense pas qu'elle sera clémente vis-à-vis de ces animaux domestiqués (domestiqués ne veut pas dire petit chien, je te vois venir avec tes foutages de gueule puérils). Les animaux maintiendront leur nombre et la nature fera le tri, à coup de famine. Tu vas peut-être répondre qu'il suffit de mettre les animaux sur les prés et champs d'où proviennent leur nourriture ? Parfait, tu n'as sans doute pas pensé non plus aux paysans que l'on exproprierait, qui n'auraient plus de travail. Il faut penser à l'aspect humain des choses parfois, même si l'homme n'est rien de plus qu'un "animal politique qui sait rire".

Écrit par : Fettgans | 02/09/2003

Enfin ici... L'animal politique, il fait rire surtout.

Écrit par : Fettgans | 02/09/2003

écoute fettgans tu ramènes le débat bien bas... tu fais des élucubrations... comme si la solution végétarienne aux élevages était de lâcher les animaux en pleine nature. Tu fais aussi trois suppositions de raisonnements qui seraient miens, tous trois erronés et stupides ("tu vas peut-être me répondre que..." etc).

Je vais te clarifier ma position théorique une seconde fois, pour que tu la comprennes enfin:
Qu'on arrête net le cycle reproducteur forcé et l'insémination dans les élevages intensifs. Considérons théoriquement les animaux actuels comme la dernière génération élevée intensivement, connaissant le même sort que celles qui l'ont précédée.

Si tu vois là de quoi appuyer ton "Arrêter l'élevage, c'est se rendre responsable de millier de morts animales ", c'est que tu n'as pas encore compris que ces millions de morts animales ont lieu en permanence depuis des dizaines d'années, et que je souhaite juste qu'on ne fasse plus naître d'animaux inutilement si c'est pour leur faire subir le même sort.

Une dernière fois, que la génération actuelle soit la dernière à subir l'industrie d'élevage intensif, c'est tout.

capite ?

Écrit par : saez | 02/09/2003

Les commentaires sont fermés.